Sélectionner une page

Avant de se prétendre marchand de biens, il est nécessaire de disposer de suffisamment de fonds de financement et de s’enregistrer auprès de la chambre de commerce et d’industrie de sa législation. Pour continuer, nous essaierons de mettre l’accent sur les financements dont un marchand de biens pourrait bénéficier.

 

Comment avoir un financement en tant que marchand de biens ?

Est appelé marchand de biens, toute personne de préférence un professionnel qui fait plusieurs transactions immobilières, dans l’objectif de se faire un gain. Ceci étant, pour bénéficier d’un financement du marchand de biens, diverses propositions s’offrent à vous : le prêt bancaire, le crowdfunding immobilier ou encore le financement par des obligations. En gros, il existe une pléthore de propositions de financement dont l’on peut profiter si les conditions sont réunies.

Le prêt bancaire

Personne ressource du secteur de l’immobilier, le marchand de biens est souvent incompris par les institutions bancaires qui ne sont pas toujours désireuses d’accorder un financement à ce type de profil.

Toutefois, obtenir un financement est faisable. Il vous faut seulement connaître les modalités pour mettre toutes les chances de financement de votre côté. Ceci étant, il faut en premier lieu présenter votre projet de façon claire et succincte afin de prouver votre professionnalisme. Une fois que le projet de prêt est validé, il vous faut cependant :

  • des frais de dossier ;
  • des intérêts à payer sur le prêt autorisé ;
  • une commission d’engagement sur le montant sollicité.

Néanmoins, un marchand de biens ne bénéficie pas de prêt bancaire dans sa globalité, mais plutôt de ligne de crédit. Après que l’opération ait été soldée à échéance, la ligne de crédit est fermée et une nouvelle ligne peut être ouverte pour une future opération.

Le crowdfunding immobilier

Le crowdfunding immobilier est la nouvelle opportunité des marchands de biens. Il s’agit, en effet, d’un outil de financement qui fait appel à des ressources externes. C’est-à-dire qu’il faut rechercher auprès des internautes, des fonds pour financer son projet.

De manière générale, pour bénéficier d’un financement à l’aide de crowdfunding, le porteur du projet est dans l’obligation de s’adresser à des investisseurs via une plateforme dédiée au crowdfunding pour la collecte des fonds nécessaires. Néanmoins, cette forme de financement à ses réserves puisque la mobilisation du financement souhaité est incertaine dans le temps.

Se faire financer par des obligations

Être marchand de biens, c’est pouvoir dénicher les bons plans. Rappelons qu’une obligation est un titre de créance émis par une entreprise et contrairement à une action, ce titre ne permet pas de prendre part à la gestion de l’entreprise émettrice. Dans ce sens, pour émettre des obligations afin de bénéficier d’un financement, il faut :

  • avoir un statut juridique ;
  • avoir une ancienneté d’au moins deux ans dans le domaine d’activité ;
  • prouver le besoin de financement.

Dès que toutes ces conditions sont respectées, il suffit de déposer le dossier pour pouvoir lancer le projet d’obligations.

Les solutions de portage immobilier

Face à une impasse financière, il existe une solution alternative pour se prémunir : le portage immobilier. C’est le recours par excellence de financement méconnu des acteurs de l’immobilier. Comme solutions, le portage immobilier permet :

  • de se prémunir d’une saisie immobilière ;
  • de sortir d’un surendettement ;
  • de récupérer ses biens par une option de rachat.

En gros, le portage immobilier permet à toute personne surendettée de sortir d’une difficulté financière. Fort heureusement, il est encadré par une réglementation stricte et cadrée.

Les conditions pour être financé

La réussite d’un marchand de biens repose sur plusieurs éléments. Par exemple, il doit pouvoir intervenir régulièrement sur un nombre croissant d’opportunités. Pour ce faire, il a besoin de financement et avant d’en bénéficier, certains critères doivent être respectés.

Présenter des garanties

Les agents de la banque sont assez vigilants lorsqu’il s’agit de financement pour les activités d’un marchand de biens. Ainsi, pour vous assurer un prêt auprès de ces institutions, vous devez présenter certaines garanties :

  • l’assurance de responsabilité civile ;
  • l’assurance dommage-ouvrage qui est nécessaire, surtout lorsqu’il s’agit de biens immobiliers ;
  • la marge qui sera dégagée de l’investissement

De plus, les banques peuvent vous demander le privilège de prêteur de deniers et l’hypothèque sur le bien que vous voulez acquérir.

Mettre un apport

Lorsqu’on parle de mettre un apport, c’est tout simplement la somme d’argent que vous devez apporter à votre crédit immobilier afin de le compléter, soit au moins 20 % du financement total demandé. Par ailleurs, cet apport n’est pas seulement pour obtenir un prêt. C’est aussi un levier de négociation. Cependant, pour bénéficier d’un financement, la loi n’autorise pas forcément d’y mettre un apport personnel.

Comment bien choisir son partenaire pour financer son projet ?

Le choix d’un partenaire d’affaires est comparable au choix d’un conjoint. À cet effet, pour choisir le partenaire idéal, ce dernier doit partager les mêmes valeurs que vous. De façon simple, pour choisir le meilleur partenaire de financement, vous devez remarquer chez lui certains agissements. Ce sont entre autres l’intérêt flagrant pour le projet et la détermination à perdre son investissement en cas d’échec.

De ce fait, il est recommandé d’essayer un partenariat à court terme avant d’aller sur le long terme. Ce type de partenariat vous aidera à voir la corrélation positive ou négative de votre collaboration. Ainsi, vous pourrez jauger si certains comportements de la part de votre vis-à-vis pourraient nuire à votre image ou à celle de votre entité.

Nos conseils pour obtenir votre financement de marchand de biens

Le marchand de biens est un acteur agrégé de l’immobilier. À cet effet, bien connaître le secteur d’activité et les règles qui le définissent sont des bases pour devenir un excellent marchand de biens. Les formes juridiques de création d’entreprise en font partie. Ce qui veut dire que le marchand de biens optera pour une forme, selon le niveau de risques qu’il est prêt à supporter.

Il est alors primordial de s’informer sur les diverses solutions existantes de financements. Ceci étant dit, pour bénéficier d’un financement avec un profil de marchand de biens, vous devez :

  • être crédible ;
  • être exempt de tout soupçon ;
  • avoir fait des preuves avec un ou plusieurs professionnels de l’immobilier ;
  • être à jour vis-à-vis de la législation ;
  • croire en votre projet.

Être marchand de biens nécessite de vraies compétences commerciales, une connaissance approfondie du marché immobilier, une maîtrise des lois qui régissent le secteur et assez de connaissances sur la fiscalité. Toutefois, on ne saurait être marchand de biens immobiliers sans avoir constitué une équipe regroupant un architecte, un technicien, un maître d’œuvre et un partenaire en rénovations.