Comment utiliser la garantie VISALE ?

Partager sur :
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email

D’après les chiffres, prêt d’un million de personnes n’arrivent pas à payer leurs loyers chaque année. Cela constitue un facteur de méfiance pour les propriétaires de bien locatif et un frein pour le locataire dans sa quête de logement. Le dispositif visale entendu, visa logement emploi est créé en 2016, sur une initiative de l’État en collaboration avec l’organisme privé Action logement. Grâce à elle, les conflits entre locataire et bailleur pour défaut de payement peuvent être évités. Vous êtes propriétaire, locataire où vous explorez vos options pour le devenir ? Nous vous disons comment vous servir de la garantie visale.

Obtention et utilisation de la garantie visale

Les arcades de la garantie visale sont assez simples à appréhender, mais il faut tout de même les maîtriser un tant soit peu.

Procédure d’obtention du visa logement emploi

Avant de savoir comment utiliser la garantie visale, la première des choses est de vous rendre sur le site web d’Action Logement dédié à la garantie. Notez que la requête est une initiative du locataire, de préférence en préambule à la recherche de logement.

Une fois sur la page d’accueil, vous devez vous connecter. Si c’est une première tentative, vous devez créer votre compte personnel. Regardez plus haut sur l’interface vers la gauche et double cliquez sur l’onglet Mon espace Visale. Un nouvel onglet s’ouvre à vous et il vous est demandé un email et un mot de passe, dans l’espace réservé à l’inscription. Une notification de votre messagerie vous convie à activer un lien à partir de ce terminal.

Félicitations, vous venez d’ouvrir votre compte ! Retournez sur votre espace privé et cliquez sur l’onglet demander un visa. C’est à partir de là que vous commencez à renseigner vos données personnelles ainsi que les justificatifs. Une fois la demande complétée et envoyée pour approbation, elle est étudiée et une réponse vous parvient 48 heures au plus après.

Comment utiliser visale

Une fois votre éligibilité avérée, il vous suffit de le soumettre à votre bailleur. Celui-ci à son tour l’adresse au cabinet de gestion immobilière qui supervise ses avoirs afin de le faire authentifier puis mis en application. Le locataire est tenu de vérifier que tous ses avantages ont bien été pris en compte dans les clauses du bail locatif.

De son côté, le propriétaire doit se rendre sur son compte visale pour s’assurer de l’exactitude des informations de garanties et de cautionnements. Il a ainsi la possibilité de faire générer par la plateforme, un contrat type basé sur les conditions du visa. Ce document est d’ailleurs un des principaux critères qui prévalent à la conclusion du bail.

Par ailleurs, il est essentiel de rappeler que ce n’est qu’une fois le cautionnement certifié, que vous pouvez passer à la phase de signature du bail. Une nuance à faire également, le cautionnement n’équivaut pas à une couverture de loyer.

Lorsque le locataire oublie ou néglige d’activer la garantie sur impayés, le propriétaire est tenu de lui adresser des relances. S’il ne s’en acquitte pas, le bailleur peut s’en charger en dernier recours.

Comment fonctionne la garantie visale ?

Fruit de la collaboration d’Action Logement et du gouvernement français, la garantie visale est une convention de 15 ans mise en place depuis 2015.

Mieux appréhender cette disposition

Il s’agit d’un ensemble de disposition à visées sociales qui simplifie et facilite l’accès à une habitation à une certaine catégorie de personne. En effet, il faut savoir que 90 % des emplois aujourd’hui sont de nature précaire. Aussi, les nouveaux salariés ne répondent pas aux critères d’éligibilité pécuniaire de la plupart des contrats de location.

En considérant tout cela, le dispositif visale apparaît comme une caution gratuite qui permet de garantir le loyer pendant toute la durée du bail. Ce montant alloué, couvre le loyer et les frais locatifs annexes impayés, mais aussi les possibles dégradations (de plus 2 mois). L’organisation Action Logement se charge donc de payer le propriétaire puis se faire rembourser à son tour par le locataire.

Les limites de la garantie visale

Pour bénéficier du visa, le locataire doit faire du logement sa demeure principale. Il s’agit là d’une première condition pour avoir accès au visa logement emploi. Le loyer ne doit pas excéder 1 300 euros si le logement se situe dans le Dom ou en métropole. Il passe à 1 500 euros en région parisienne. Notez que la résidence doit se trouver en France et être en règle vis-à-vis de toutes les réglementations en vigueur y afférentes.

La limite est de 36 impayés dans le pack privé et la couverture ne concerne que les personnes de moins de 30 ans. Il s’agit du public cible du dispositif à savoir, les étudiants, les alternants, les salariés en CDI ou CDD. Les salariés de plus de 30 ans sont également éligibles, de même que les personnes détenant une promesse d’emploi.

De plus, l’engagement locatif ne doit pas inclure deux personnes de la même famille et les raisons d’une éventuelle résiliation doivent être clairement prédéfinies. Le bien immobilier en question ne peut être assujetti que d’une seule caution visale. Une fois validé par Action Logement, le visa court sur six mois renouvelables.

Vous savez désormais comment utiliser la garantie visale. Si vous envisagez louer un logement meublé ou vide, le visa pour le logement et l’emploi permet de trouver assez vite un logement. De plus vous n’aurez rien à débourser.

VOUS SOUHAITEZ EN APPRENDRE PLUS ?